Site http://www.ccra.fr/ (en mode accessibilité)

Revenir à la version graphique
Pour votre confort visuel, réglez vos options d'affichage :
Choisissez votre couleur de fond :  
Revenir à la version graphique
Le territoire
L'intercommunalité
Qu’ est ce que c’est ?
Pour quoi faire ?
Du SIVOM à la CCRA
Les élus communautaires
La présidente
Les délégués
Le bureau
Les commissions
Diaporama des conseils communautaires
L'organigramme des services
L'Urbanisme
Le PLU intercommunal
PLU : Présentation
La procédure
Le PADD
Arrêt de projet
La concertation
Enquête publique
Lexique
Les délibérations de la CCRA
Enquêtes publiques et consultations du public
ScoT
Les conseils communautaires
Les communes
Audruicq
Guemps
Muncq Nieurlet
Nortkerque
Nouvelle Eglise
Offekerque
Oye Plage
Polincove
Recques sur Hem
Ruminghem
Saint Folquin
Saint Omer Capelle
Sainte Marie Kerque
Vieille Eglise
Zutkerque
Marchés publics
Offre d'emploi
Le logo de la CCRA
Les rapports d'activités
Accessibilité
Parc d'activités économiques Porte d'Opale
Découverte
Le Patrimoine
Patrimoine bâti
La chicorée
Les sécheries
Journées du Patrimoine
Les marchés
Les chemins de randonnées
Les Partenaires
Le Pack Territoire
Multimédia
Le Pays du Calaisis
Le Jumelage
Calepins du coin
Presse
La chicorée
La fête de la chicorée
La plante
Les sécheries
La confrérie de la Cossette
Point Info Tourisme (CPETI)
Histoire locale
Le projet alimentaire de la CCRA
L'Ecopôle alimentaire
Les rendez-vous
Les actions de sensibilisation
Les partenaires
Vivons en forme
Vie pratique
Bienvenue sur le territoire
Vos enfants et vous
Scolarité
Associations
Solidarité
Centre Intercommunal d'Action Sociale
Les Journaux Intercommunaux
Point Information Jeunesse
Relais Assistantes Maternelles
ADMR
Animaux errants
Portage repas à domicile
Le Revenu de Solidarité Active
Ecole des Consommateurs
Alimentation Durable AD-in
Loisirs
L'Agenda des manifestations
Spectacles et CCRA
Les bibliothèques
La piscine
Prix littéraire Ado
Sport et CCRA
Cross USEP et challenge des parents
Tour cycliste de la CCRA
Randonnée VTT
Les randonnées sur la CCRA
Un monde extraordinaire
Bric à Brac à histoires
Chants musique et CCRA
Animations et CCRA
La fabrique à BD
Bar à histoires
Environnement
Les déchèteries
Le tri sélectif
Formulaire pour le prélévement automatique
Pourquoi trier?
Comment trier?
Vos bacs de tri
Les ramassages
Les encombrants
La redevance
Les produits recyclés
Les actions de sensibilisation
Les colonnes à verre
L'eau
Le SPANC
Les missions du SPANC et tarifs des contrôles
Les objectifs du SPANC
Comment fonctionne un dispositif non collectif?
Je construis une maison, que faire?
Je réhabilite mon installation, que faire?
Je dois vendre un immeuble, que dois-je faire?
Le choix du bureau d'études et de l'entreprise
Les possibilités de subventions
Pourquoi le contrôle est-il payant?
Les documents à votre disposition
Une autre question?
Les textes réglementaires
Les arbres fruitiers
Infos pratiques
GIDON
Présentation
Le rat musqué
En savoir +
Les piégeurs
Le Cordon dunaire
Territoire propre !
Les watergangs
Le Platier d'Oye
Entre Terre et Mer
Les locataires
La tour penchée
Visites guidées et recommandations
Les espèces végétales
La plage
Plantons le décor
Les stages et bons de commande
Les prairies fleuries
Les haies diversifiées
Le corridor biologique
Conseil pour une plantation réussie
Les insectes butineurs
Accès directs
Horaires mairies
Horaires déchèteries
Horaires piscine
Sites et numéros utiles
Les formulaires
Les permanences de la Maison Rurale
Plannings des ramassages des déchets ménagers
Contacter la CCRA
Marchés publics
SPANC
Doc à télécharger
L'Urbanisme
Le PLU intercommunal
PLU : Présentation
La procédure
Le PADD
Arrêt de projet
La concertation
Enquête publique
Lexique
Les délibérations de la CCRA
Enquêtes publiques et consultations du public
ScoT
Infos pratiques
Nous contacter
Mentions légales
Coordonnées CCRA
le logo
Agenda des manifestations
Actualités
En Bref
CPETI : tourisme et économie
Les spectacles intercommunaux

les sécheries

Nos cathédrales: les sécheries

  • Les sécheries de chicorée sont caractéristiques de la frange littorale du Nord-Pas-de-Calais. Le secteur de la Région d’Audruicq s’est imposé avec celui de Loon-Plage, après la Première Guerre Mondiale, comme le centre d’activité le plus intense du séchage et de la culture de la chicorée de la Région.
  • Présentes sur 10 communes du territoire de la Communauté de Communes, on dénombre 35 sécheries, appelées encore séchoir ou fabrique. Les communes de Vieille-Eglise, Oye-Plage et Saint-Folquin, concentrent à elles trois 23 séchoirs, soit plus des deux tiers.
  • Le facteur essentiel expliquant la présence de tant de sécheries reste la présence de l’eau. Construites à proximité des watergangs , ces sécheries devaient être approvisionnées facilement en eau pour permettre le lavage des racines. En revanche, celles de Oye Plage sont, majoritairement, alimentés par des puits.
  • Autre facteur primordial, le vent est nécessaire au processus de séchage. L’orientation générale de la sécherie étaient faite en fonction des vents dominants.

  • Un bâtiment conçu pour produire

    Les séchoirs présentent une structure en trois parties.

  • les tourailles
  • le grenier
  • le magasin à cossettes

  • De la pesée des racines aux cossettes

    La marchandise était pesée dès son arrivée au séchoir. Les chariots, pouvant supporter une charge de 10 tonnes, étaient placés à plein et à vide sur une bascule ou balance romaine. Le peseur délivrait un bon de pesée. Pour évaluer la qualité de la livraison et en ajuster le prix, on déterminait la tare , c’est à dire le pourcentage estimé de terre contenue dans le chargement.


    Les ouvriers venus de Belgique

    Le métier était très dur : il fallait retourner à la main les cossettes sur les plateaux. Les Belges travaillaient torse nu et en sabot la chaleur était intense.


    La torréfaction

    La fabrication de la chicorée torréfiée a pour but de caraméliser les sucs contenus dans les cossettes et de présenter sous forme de grains un produit aux valeurs aromatiques, nutritives, bienfaisantes à l’organisme.


    Utilisations de la chicorée

    Dans l’alimentation 
    Elle se consomme pure par ébullition ou infusion avec avec d’autres boissons: lait, café, café au lait.

    Pendant la guerre, la chicorée entrait dans la composition d’apéritif.
    Les racines peuvent être mangées cuites avec des pommes de terre, chaudes ou froides tout comme les « chimettes », de petites feuilles qui poussaient à partir des racines fraîches stockées au séchoir. Elles produisaient de petites repousses comportant des feuilles plus fines que les witloof.