Retour à la page d'accueil
 
Vous recherchez ?
Version accessible aux mal voyants  
 
Le territoire
Découverte
Vie pratique
Loisirs
Environnement
 
Accès directs
retour liste imprimer cette page Envoyer cette page par mail

La taille des fruitiers

La taille de formation des jeunes arbres fruitiers :
Elle donne à l’arbre sa forme. Il existe de nombreuses formes d’arbres fruitiers dont les principales sont classées en deux formes : les naturelles (plein vent, demi tige, touffe) et les artificielles (gobelet, quenouille, palissée…).
Bien choisir la hauteur de l’arbre : La 1ère année coupez les brindilles le long du scion au-dessus du point de greffe.
La seconde année coupez le scion à la hauteur désiré pour permettre la ramification des branches.
La troisième année coupez les pousses de l’année à 30 ou 40 cm juste au-dessus d’un bourgeon.

La taille de fructification :
Elle assure une fructification régulière (moins de fruits, mais plus gros).
Supprimez les branches mortes et abîmées et celles qui s’entrecroisent.
Eclaircir votre arbre, taillez les branches qui poussent à l’intérieur de votre arbre afin que la lumière pénètre au maximum. Coupez les branches les plus verticales et laissez les branches horizontales car la sève circulent mieux.
Réduire la longueur des branches principales en coupant après le 3ème ou 4ème bourgeon pour permettre à la sève de se répandre dans les rameaux secondaires.

les bourgeons et les rameaux

Œil à bois : Le bourgeon est petit, pointu et plaqué sur le rameau. Il donnera un rameau. Ils sont présents tout le long du rameau. L'oeil à bois est situé à la base d’une feuille en période végétative.


Œil à fleurs : Le bourgeon est arrondi et il est plus gros que l’œil à bois, il fournira les fleurs. Il n’est pas plaqué sur le rameau qui le porte.

Bourgeon terminal : Il est situé en haut d’un rameau. C’est toujours un œil à bois sur les espèces à noyaux, parfois un œil à fleurs sur les espèces à pépins. Le bourgeon terminal assure la croissance du rameau. Il possède une hormone qui inhibe le développement à bois des autres bourgeons du rameau et il entraîne la mutation en bourgeons à fleurs. Ce bourgeon est à préserver dans la taille de formation et il est à supprimer dans la taille de fructification pour favoriser la ramification des branches latérales.


Dard : Chez les arbres fruitiers à pépins le rameau est court et il porte un bourgeon à bois qui peut se transformer en bourgeon à fleurs l’année suivante.


Bouquet de mai : Chez les arbres fruitiers c’est un rameau court portant un bourgeon à bois central avec plusieurs bourgeons à fleurs latéraux.


Lambourde : Le rameau court de 3 à 4 cm environ des espèces à pépins il est terminé par un oeil à fleurs.

Bourse : Renflement et cicatrice qui se développe à l’endroit où il y avait un fruit à pépins l’année précédente. Les bourgeons situés sur ces bourses sont à fleurs.

 
Brindille : Fin rameau de 10 à 30 cm, elle est dite simple si elle est terminée par un œil à bois ou couronnée si elle est terminée par un œil à fleurs.


Coursonne : Rameau fructifère des arbres fruitiers à pépins sur laquelle on peut trouver aussi des yeux à bois, des bourses.


Gourmand : Rameau vertical et vigoureux qui pousse verticalement. Ils sont à supprimer car ils prennent beaucoup de sève au détriment des autres organes de l’arbre.



  Haut de page   |   le logo   |   Nous contacter   |   Mentions légales   |   Coordonnées CCRA     
Retour à la page d'accueil